Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Potager Urbain Médicinal

Jardin, jardinage, potager, fleur, légume, médicinal

Aronie...connaissez-vous?

Ce printemps, j'ai décidé de changer l'aménagement autour de mon spa.  Je voulais créer un environnement plus naturel et utilitaire.  J'ai longuement réfléchi à un arbuste qui serait intéressant tant par sa beauté, son utilité, son entretien et sa facilité d'adaptation.

Plusieurs options se sont présentées, mais mon choix s'est arrêté à la spirée de Van Houtte.  Lors de mon achat, j'entre dans la pépinière sans chariot et je m'aperçois que ce n'est pas une bonne idée, car je veux acheter 3 plants donc je dois rebrousser chemin et aller chercher un chariot.

Puisque nous sommes en pleine pandémie, l'accès à l'allée des spirées est bloqué par des clients.  Je dois contourner par une autre allée.  En passant devant un arbuste, mon regard se pose sur un plant, qui ma foi, est très beau en ce printemps, nous sommes au mois de mai.  Il est déjà d'un vert forêt et en pleine floraison.

Je regarde l'étiquette et cet arbuste se nomme : Aronie (Aronia melanocarpa), Black chokeberry (en anglais).  Virement de situation : je change à cet instant d'idée, mon choix sera l'aronie.

Plant d'aronie en floraison

Plant d'aronie en floraison

Après quelques recherches sur l'aronie, il s'avère que c'est un arbuste caduc au port plutôt arrondi d'environ 1 à 2 m de hauteur et 1 à 1,5 m de diamètre à maturité.  Il fait partie de la famille des Rosaceae.  Il est originaire d'Amérique du Nord.  Dans les faits, il est indigène au Québec, l'appellation d'autrefois était gueule noire.  Les petites feuilles de 2 à 5 cm sont luisantes et vert foncé.

En mai

En mai

Comme on peut le voir sur les photos, l'aronie noire produit des bouquets de 10 à 20 petites fleurs parfumées blanches.  Elles sont magnifiques.  Il est intéressant, car l'aronie est en floraison hâtivement dès le mois de mai, ce qui mets un peu de beauté printanière.

Floraison

Floraison

Selon les informations rassemblées, plusieurs sites mentionnent que son taux de croissance est assez faible, environ 30 cm par an.  Tant qu'à moi, j'ai trouvé que cette année, les 3 petits arbustes ont très bien profité de l'été chaud et grandi de leur 30 cm assurément.

Il apprécie tout type de sol et tolère très bien les températures du Québec.  L'arbuste ne demande pas beaucoup d'entretien et il est très facile de culture.  Parfait en zone 3, il se plaira au soleil et tolère même un peu d'ombre.

Les baies

Les baies

Les fruits

Les baies sont globuleuses, noires, brillantes et d'un diamètre de 6 à 8 mm.  La période de fructification est d'août à septembre.  Les baies passent par toutes sortes de couleurs pour finalement devenir d'une couleur noire soutenue.

Changement de couleur

Changement de couleur

De belles grappes de fruits

De belles grappes de fruits

Les propriétés

Les baies d'aronie ont un goût très astringent, donc peu consommées à l'était frais ; c'est un peu pâteux.  Par contre, elles se prêtent bien à la fabrication de gelées, purées, tartinades, sauces ou en jus.  Les miennes ont été utilisées en remplacement du bleuet dans la confection d'une confiture de raisins

Ma récolte

Ma récolte

Malgré leur transplantation, mes trois plants ont tout de même produit 1,2 kg de fruits.  Avec la présence d'oiseaux sur mon terrain, j'ai protégé les plants par des filets, car ce sont des fruits très prisés par ceux-ci. 

Les petits fruits noirs contiennent des puissants antioxydants, qui sont des substances naturelles qui protègent et consolident la paroi cellulaire et réduisent l'agressivité de ce qu'on appelle les radicaux libres.  

Ils auraient des propriétés contre l'hypertension, les maux d'estomac ou les troubles urinaires.  Des propriétés anti-inflammatoires et immunostimulantes lui seraient également attribuées.

Tout comme le vin, dans une moindre proportion, l'aronie contient du polyphénol.  Cette substance joue un rôle de protection multiple du cœur et des artères.  Il augmente l'élasticité artérielle ce qui permet de réguler l'hypertension et aide à réduire l'athérosclérose.

C'est avec grande joie que j'ai découvert ce joli arbuste aux couleurs étonnantes, et ce, même à l'automne.  Des fruits comestibles avec un pouvoir médicinal étonnant.  Finalement, de culture facile qui agrémente l'aménagement paysager et sans oublier son attrait pour la faune.

Belle découverte !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article